De l'anthropologie du Yémen

à l'ethnomusicologie du monde arabe

 

 

En résumé, mes recherches ont suivi un parcours allant d'une anthropologie de la sociabilité masculine au Yémen à une ethnomusicologie s'attachant à la musique yéménite, puis à d'autres musiques du monde arabe, en privilégiant de manière croissante l'étude de la profondeur historique de ces dernières. Une étape intermédiaire - ou adjacente-  est représentée par mes études sur la littérature orale, principalement narrative, considérée à la fois comme objet et outil de l'anthropologie, mais aussi souvent en relation avec la poésie et la musique.